800px-Maurice_d'Elbée

                                                                                                                                                                                                                  Maurice, Louis,Gigost d'ELBEE 

Né à Dresde, Allemagne,le 21 Mars 1752 - Mort fussillé dans un fauteuil à Noirmoutier Vendée le 6 Janvier 1794

Général Vendéen , issu d'une famille de Poitevins établis en Saxe.

Il regagne la France avec un grade de lieutenant et mécontant de n'avoir pu obtenir une compagnie,d'ELBEE donne sa démission en 1783, se marie puis se retire dans ses terres de Beaurepaire en Vendée

La Révolution advenue, l'ancien officier émigre,mais il regagne la France en apprenant qu'une pénalité contre les émigrés vient d'être décrétée.Il entre alors activement dans la lutte contre révolutionnaire

Placée à la tête des troupes Royalistes vendéennes, il se rallie à CATHELINEAU et STOFFLET au mois de mars 1793, aux cotés de ceux ci, et avec une armée de 30000 hommes, il s'empare des villes de Chatillon(Mauléon), de Bressuire,et de Tiffauges,avant de battre les troupes républicaines à la Chataigneraie et à Vihiers.Après encore quelques succès, notamment à Saumur et Angers en Juin 1793, d'ELBEE,mal secondé,doit se retirer dans sot quartier général de Mortagne où ilest élevé à la dignité de généralissime des armées de Vendée; malgré tout ,ce pieux et vaillant général,plus courageux que fin stratège,voit ses troupes défaites par les armées de la République et se retrouve grièvement bléssé au court de la bataille de Chollet le 17 Octobre 1793.En queques heures la ville capitule et celui qui était surnommé le général de la providence,du fait de son inébranlable foi en son étoile est fait et est transféré en l'Ile de Noirmoutier,là un conseil de guerre républicain le condamne immédiatement à mort. Criblé de blessures, Gisgost d'ELBEE est porté agonisant sur le lieu de sont suplice et fusillé dans un fauteuil.

 

300px-D'Elbée_Chemillé

 

1024px-Mortd'Elbée